JEAN EVRARD KOUASSI
BIOGRAPHIEshapeimage_2_link_0
VIDEOSvideos_f.htmlvideos_f.htmlshapeimage_3_link_0
INFOSinfos_f.htmlinfos_f.htmlshapeimage_4_link_0

Jean Evrard Kouassi



L'enfance et les débuts en Côte d'Ivoire


Jean Evrard est né le 25 Septembre 1994 à N'Damien en Côte d'Ivoire. Jean a 4 frères et sœurs, deux frères aînés et une soeur plus jeune et une aînée. Jean Evrard a grandi à Grand-Bassam, ville balnéaire, à environ 40 kilomètres de la métropole économique d'Abidjan. À Grand-Bassam, où vit sa famille, il est allé à l'école et a commencé dès le dès tout petit de jouer au football. Il était un bon élève, raison pour laquelle il y avait toujours beaucoup de controverses avec ses parents qui n’étaient pas d'accord qu'il a passé chaque moment libre sur le terrain de football. En dépit de tous ces problèmes d’avenir, « Crespo », comme il était surnommé depuis l'enfance, s’est imposé grâce à sa volonté forte de vouloir réussir dans le foot.


À l'âge de 8 ans, il a rejoint en 2004 l'académie de football «Jeunesse Sportive de Bassam». En 2005, il a joué avec son Académie le championnat U13 des jeunes lancé par la Fédération Ivoirienne de Football. « Crespo » se fait immédiatement remarquer par son talent. Dans cette même année 2005, la Fédération Ivoirienne de Football organise, sous la guide du responsable, le suisse Walter Ammann, une détection de talents moins 13ans. Regroupé dans 4 sélections régionales, les meilleurs joueurs ont joué les uns contre les autres. La sélection de Jean Evrard a gagné tous les matchs et Jean Evrard a été meilleur buteur du tournoi.

Dans les années suivantes, « Crespo » a remporté de nombreux trophées avec la Jeunesse Sportive de Bassam en inscrivant pleins de buts.


En 2010, à l'âge de 16 ans, il a passé à l'étape suivante. Jean Evrard s'est engagé pour 3 ans avec le club FC Mooussou pour chercher l'expérience de jouer en Ligue 2 de Côte-d'Ivoire. Dès son début il a été un joueur clé de son équipe et il a pu montrer ses qualités dans le domaine des hommes.



Avec l'équipe nationale U17 de Côte d'Ivoire


Ses excellentes performances lui ont valu une invitation à la fin de l'année 2010 dans l'équipe nationale cadets, qui a joué les éliminatoires du Championnat d'Afrique des moins de 17ans. Fin Novembre 2010, Jean Evrard a intégré le groupe et il a eu son premier match à l'extérieur contre la Sierra Leone. Il a été comme objectif de créer une bonne position de départ pour le match retour. Le score final a été 2:2 et Jean Evrard a été "L'homme du match«. Il a brillé avec 2 passes décisives et a reçu les louanges extra-méritée du staff technique. Malheureusement, il a eu deux douteuses cartons jaunes (jaune-rouge) dans ce match et n'a donc pas pu participer au match retour. Depuis les tribunes, il a suivi ses coéquipiers à Abidjan, et la joueuse qualification pour la Coupe d'Afrique des moins de 17 ans 2011 au Rwanda sur un score vierge de 0:0.


En phase finale du Championnat d’Afrique U17 au Rwanda en Février 2011, la Côte d'Ivoire a été le leader après la phase des poules. Ensuite, ils ont perdu malchanceux contre le pays hôte du Rwanda 0-1 en demi-finale, et ont finalement occupé la 4e Place, qui a signifié en même temps la qualification pour la Coupe du Monde U17 en 2011 au Mexique. "Crespo" a disputé tous les 5 matchs, parfois utilisé comme attaquant de pointe, ailier droit, ailier gauche, ainsi que meneur de jeu. Il a marqué 1 but et il a préparé 3 buts.


L'aventure « Coupe du Monde U17» a commencé pour Jean Evrard avec un choc. Le meilleur élément dans l'équipe entraînée par Alain Gouamené s’est blessé par un coup de l’adversaire au dernier match de test pendant le camp de préparation en France Paris-Eaubonne. Cela va montrer en suite la volonté particulière forte de « Crespo ». Un jour avant le la premier match de la Coupe du Monde au Mexique, contre l’Australie, il se mordit les dents et prend part à la dernière séance d'avant match. Malgré la douleur, il a été sur le banc et est rentré en 78e minute, mais il n’a plus pouvoir éviter la défaite de 1:2 avec ses partenaires. Lors de la victoire contre le Danemark sur le score de 4:2, Jean Evrard est venu à la 58ème minute sur le terrain et dans le légendaire match contre le Brésil (3-3), il a été de retour dans le onze de départ. Malheureusement, les cadets ivoiriens ont été éliminés après grand combat au second tour contre la France sur le score de 1:2. La sélection ivoirienne, entraînée par Gouamené, a été félicitée de tous les côtés pour son jeu offensif et le football de combinaisons rapides.



Le chemin dur au contrat professionnel en Europe


Le résultat fut que plusieurs recruteurs ont pris note des qualités de Jean Evrard. Les clubs AS Monaco, Feyenoord Rotterdam, Olympique Marseille sont rentrés en contact avec Jean Evrard. En fin de compte, il a décidé d'accepter l’invitation de TSG 1899 Hoffenheim en Allemagne. Lors de son essai, Jean Evrard a pu confirmer ses capacités en automne 2011 en Allemagne. L'entraîneur U19 du Club FC Hansa Rostock, Roland Kroos (le père de Toni Kroos - Bayern Munich), par exemple, a été tellement impressionné par Jean Evrard et a voulu lui faire signer après juste une seule séance d'entraînement. Malheureusement les Statuts de la FIFA n’ont pas permit un transfert en Europe de jean Evrard, âgé de 16 ans, en raison de sa minorité. Patience a été demandée pour sa carrière en Europe. En Août / Septembre 2012, Jean Evrard a été convoqué en test en Belgique à l’invitation du Club Bruges, peu de temps avant son 18e. Après 3 buts et 3 passes décisives en 6 matchs avec les U23 ans du club, les dirigeants ont été convaincus de son talent. Curieusement, le contrat n'a pas se réaliser sur le droit de veto de l'entraîneur principal, George Leekens. Ainsi, de nouvelle patience a été demandée.


Jean Evrard, enfin à l’âge adulte de 18ans, revient en Janvier 2013 en Europe. Des offres d'essai de l'AS Monaco et Valenciennes (France), Energie Cottbus (Allemagne), Olimpik Donetsk (Ukraine), ainsi que du HNK Hajduk Split (Croatie) sont dans ses bagages. Il a opté pour le club croate avec sa grande tradition. En camp de préparation de Janvier Jean Evrard marque 4 buts en 2 matchs et gagne une place dans le cœur des « Torcida » (les supporteurs de Hajduk), grâce à sa vitesse il obtient le surnom « crni vjetar » (vent noir). Jean a signé un contrat de 3,5 ans avec Hajduk.



Hajduk Split


Jean Evrard a reçu son premier trophée personnel en Europe, le prix «Meilleur joueur du tournoi de Gabele», au cours de la victoire de son club Hajduk dans un tournoi en Bosnie-Herzégovine en début Février 2013. Le 16 Février Hajduk coach Miso Krsticevic le fait rentrer à la 85e minute au cours du match à l’extérieur contre Slaven Belupo, son début en championnat croate, la 1. HNL.


Privé


Le 30 Mai 2013 Jean Evrard est devenu père. Sa fiancée Aminata a donné vie à un fils, à Abidjan (Côte d'Ivoire), auquel ils ont donné le nom „Ivan Kouakou Ange Ahmed“. Depuis Août 2013, Aminata et Ivan vivent ensemble avec Jean Evrard à Split.



CV Jean Evrard Kouassi

the official website

WWW.JEANEVRARDKOUASSI.COM
      
      
 
PHOTOSphotos_f.htmlphotos_f.htmlshapeimage_5_link_0
Mon BLOGBlog/Blog.htmlBlog/Blog.htmlshapeimage_6_link_0